Chili  » Entreprises Interview

ALLIANCE DU PACIFIQUE I. Le Chili veut devenir une puissance alimentaire mondiale

VIDEO. Nous débutons un cycle sur l’Alliance du Pacifique, initiative d’intégration libre-échangiste créée en 2012 par le Pérou, le Chili, la Colombie et le Mexique. Aujourd’hui, tour d’horizon de l’économie chilienne avec Pedro Durán, directeur de Prochile France.

Lancée en 2011 à l’initiative de Lima et officiellement créée en 2012 par le Mexique, la Colombie, le Chili et le Pérou, l’Alliance du Pacifique est la dernière née des nombreuses instances d’intégration en Amérique latine. Résolument libre échangiste, tournée vers l’Asie, elle est souvent perçue comme une réponse à un Mercosur de plus en plus protectionniste ou à l’ALBA, «Alliance bolivarienne» marquée à gauche, et suscite depuis sa création un grand intérêt, comptant déjà une trentaine de pays observateurs et de nouveaux candidats à l’adhésion, tels le Costa Rica et Panama. L’économiste Jérémie None a résumé les enjeux et les atouts de cette instance sur le Cercle des Echos.

Petit pays de 17 millions d’habitants, le Chili n’en est pas moins considéré comme l’un des marchés les plus intéressants de la zone pour les investisseurs étrangers. Très ouvert (une vingtaine d’accords de libre échange), il est doté d’une des économies les plus solides de la région même si la chute des cours des matières premières (et notamment du cuivre, dont il est le premier producteur mondial) le pénalise actuellement. Depuis son retour au pouvoir, la présidente Michelle Bachelet a engagé une série de réformes importantes pour le pays. Son gouvernement de centre-gauche cherche aussi à promouvoir les PME et à diversifier son industrie, encore essentiellement minière. Bénéficiant d’une réelle stabilité politique et juridique depuis son retour à la démocratie en 1990, le Chili veut désormais apparaitre comme une plate-forme d’exportation privilégiée pour les investisseurs étrangers. Le directeur commercial de Pro Chile France, antenne française de l’organisme de promotion du Chili (export, investissements, tourisme) Pedro Durán, a détaillé pour Latina-eco, il y a quelques semaines, les atouts et les priorités du marché chilien.

I. De grandes ambitions dans l’industrie agro-alimentaire, d’immenses défis dans l’énergie


II. Entre Alliance du Pacifique et Mercosur, le rôle actif du Chili dans l’intégration régionale